Les conséquences dramatiques des changements climatiques se font sentir dans tous les pays du monde, à des degrés variables. Les tempêtes, sécheresses et phénomènes météorologiques extrêmes n’ont jamais été aussi fréquents. La RDC n’est pas en reste. Depuis le début de la dernière décennie, la pluviosité, par exemple, accuse des changements notoires.

Ces modifications sont, entre autres, saisies par une nette diminution du nombre de jours de pluies, un rallongement de la saison sèche et surtout, par nette augmentation de la température. Cela prouve que le changement climatique est aussi une réalité en RDC et il y a nécessité d’y prêter attention. Le secteur de l’environnement a élaboré plusieurs stratégies visant l’amélioration de nos aptitudes à nous adapter aux incidences négative du changement climatique. Mais ces stratégies souffrent d’un déficit de mise en œuvre.